La recette du gâteau qui pleure

Le "gâteau qui pleure" est souvent associé à une recette appelée "gâteau magique" dans les réseaux sociaux. Sa recette est facile!

Ce gâteau a la particularité de former trois couches distinctes avec une seule préparation.

La recette de base pour un gâteau qui pleure magique :

Ingrédients pour la recette du gâteau magique:

  • 4 œufs
  • 150 g de sucre en poudre
  • 125 g de beurre fondu
  • 1 cuillère à soupe d'eau
  • 115 g de farine
  • 500 ml de lait tiède
  • Extrait de vanille (facultatif)
  • 1/2 sachet de levure chimique (facultatif)

Instructions :

  1. Préchauffez votre four à 160°C (thermostat 5-6). Beurrez et farinez un moule carré ou rectangulaire.

  2. Séparez les blancs d'œufs des jaunes. Battez les jaunes avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse.

  3. Ajoutez le beurre fondu et l'eau, puis mélangez bien.

  4. Incorporez la farine et mélangez jusqu'à obtenir une pâte homogène.

  5. Versez le lait tiède petit à petit en continuant de mélanger. Ajoutez éventuellement de l'extrait de vanille pour parfumer.

  6. Montez les blancs d'œufs en neige ferme. Incorporez-les délicatement à la pâte.

  7. Versez la pâte dans le moule préparé.

  8. Enfournez pendant environ 50 à 60 minutes, à feu doux, jusqu'à ce que le gâteau soit doré sur le dessus.

  9. Laissez refroidir complètement avant de découper et de servir.

Le "gâteau qui pleure" tire son nom du fait que, pendant la cuisson, la pâte forme naturellement trois couches distinctes :

  • une couche de flan à la base,
  • une couche crémeuse au centre,
  • et une couche de génoise sur le dessus.

C'est une recette amusante et délicieuse qui surprend souvent ceux qui le dégustent!

Comment rattraper un gâteau mal démoulé ?

Si votre gâteau s'est cassé ou a collé au moule lors du démoulage, voici quelques astuces pour le sauver :

  • Faites-en un trifle anglais: émiettez le gâteau dans des coupes, puis alternez les couches de gâteau avec de la crème, du fromage mascarpone, des fruits, et/ou de la chantilly.
  • Transformez-le en cake pops : mélangez les miettes de gâteau avec un peu de glaçage ou de confiture, formez des boules, puis enrobez-les de chocolat fondu.
  • Préparez un pudding de gâteau : placez les morceaux dans un plat à gratin, versez un mélange d'œufs battus, de lait et de sucre sur le dessus, puis faites cuire au four.

Pourquoi mon gâteau au yaourt est caoutchouteux ?

La pâtisserie, c'est complexe...Un gâteau au yaourt peut devenir caoutchouteux pour plusieurs raisons :

  • Trop de mélange : un mélange excessif de la pâte peut développer le gluten, rendant le gâteau dense et élastique.
  • Proportions incorrectes : un déséquilibre dans les ingrédients, surtout trop de liquide, peut affecter la texture.
  • Cuisson inappropriée : une température de cuisson trop basse ou trop élevée peut aussi altérer la texture.

Pourquoi un gâteau s'émiette-t- il ?

Un gâteau peut s'émietter principalement pour deux raisons :

  • Trop sec : un manque d'humidité, dû à une cuisson trop longue ou à un manque de matières grasses, peut rendre le gâteau sec et friable.
  • Structure du gâteau : un manque de liants, comme les œufs ou la farine, peut rendre la mie friable.

Qu'est-ce qui fait gonfler un gâteau ?

Les gâteaux gonflent grâce à des agents levants, qui peuvent être chimiques (comme la levure chimique ou le bicarbonate de soude) ou biologiques (comme la levure de boulanger).

Lorsqu'ils sont activés par l'humidité et la chaleur, ils produisent des gaz qui créent des bulles dans la pâte, la faisant lever.

Pourquoi appelle-t-on le gâteau qui pleure ?

Le gâteau "qui pleure", connu sous le nom d'"Aglayan Kek" en turc, tire son nom de son apparence unique.

Après la cuisson, une couche de sauce, souvent à base de chocolat, est versée sur le gâteau encore chaud.

En refroidissant, la sauce s'infiltre partiellement dans le gâteau, créant une apparence de "larmes".

Ce dessert est célèbre pour sa texture riche et humide.

L'origine de la pâtisserie turque Aglayan kek

L'"Aglayan Kek", traduit littéralement par "gâteau pleurant" en français, est un dessert turc célèbre pour sa texture riche et sa couche de sauce chocolatée qui "pleure" dans le gâteau.

Bien que les origines précises de ce gâteau soient difficiles à tracer, il s'inscrit dans la tradition riche et variée de la pâtisserie turque, connue pour ses desserts délicats et souvent sirupeux.

La cuisine turque, influencée par les vastes territoires de l'Empire ottoman, incorpore des éléments des cuisines balkanique, moyen-orientale, et caucasienne, ce qui a donné lieu à une diversité de saveurs et de techniques pâtissières. L'"Aglayan Kek" est un exemple moderne de l'innovation dans la pâtisserie turque, combinant des éléments traditionnels, comme l'utilisation généreuse de sirops, avec des préférences contemporaines pour les textures moelleuses et les saveurs chocolatées.

Bien que l'"Aglayan Kek" soit relativement récent par rapport à d'autres desserts turcs historiques, il reflète l'évolution continue de la cuisine turque, qui  et saveurs pour plaire à un public moderne.

La popularité de ce gâteau s'est étendue au-delà des frontières turques, séduisant les amateurs de desserts dans le monde entier grâce à sa combinaison unique de saveurs et à son aspect visuellement attrayant!

Le deli cuisine version chocolat mascarpone chantilly

Ce gâteau se distingue par sa méthode de préparation, où une sauce au chocolat chaude est versée sur le gâteau juste après sa sortie du four, permettant à la sauce de s'infiltrer partiellement dans le gâteau tout en laissant une partie en surface et créant ainsi l'effet de "larmes".

  • Chocolat et chantilly sur le gâteau: la ganache au chocolat ou le cacao en poudre sont souvent utilisés pour garnir ou décorer le gâteau qui pleure, ajoutant une touche de douceur et de richesse, proche du Kinder délice.
  • La Mascarpone ou la crème liquide entière sont parfois utilisés dans les recettes de gâteau qui pleure pour ajouter une texture crémeuse et riche.
  • Noix de coco et sucre glace ajoutent des saveurs très sucrées

Cette méthode de finition n'est pas sans rappeler d'autres desserts turcs qui sont souvent imbibés de sirop après la cuisson, comme le revani ou le baklava.

La courgette dans un gâteau, pourquoi?

Les meilleurs cakes layers

Pain au maïs

Gâteaux Star Wars : idées épiques pour fans

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés