Pâte de Coing à l’ancienne : Recette traditionnelle de grand-mère

Retrouvez les saveurs de l’authentique Pâte de Coing de Grand-Mère

La pâte de coing, une confiserie traditionnelle pleine de charme, évoque des souvenirs d’enfance et de goûters chez grand-mère. Ce délice sucré, fabriqué à partir de coings mûrs, est une merveilleuse façon de savourer ce fruit unique. Suivez notre guide étape par étape pour recréer chez vous cette recette ancestrale, transmise de génération en génération et toujours aussi prisée.

La recette exacte

Faire de la pâte de coing est un processus simple mais qui demande de la patience. Commencez par nettoyer les coings, les couper en quartiers et les cuire avec de l'eau jusqu'à ce qu'ils deviennent tendres. Ensuite, passez-les au tamis pour obtenir une purée fine. Mélangez cette purée avec du sucre et laissez cuire sur feu doux en remuant fréquemment jusqu'à ce que la pâte se détache des parois de la casserole. L'étape finale est de verser la pâte dans des moules et de la laisser sécher pour qu’elle durcisse.

Une préparation simple pour un résultat exceptionnel

  1. Coings : Pour chaque kilogramme de coings nettoyés et épluchés, utilisez environ le même poids de sucre. Cela signifie que si vous commencez avec 1 kilogramme de coings épluchés, vous aurez besoin d'environ 1 kilogramme de sucre.
  2. Sucre : La quantité de sucre peut varier selon votre goût, mais la règle de base est d'utiliser une quantité égale de sucre par rapport au poids de la purée de coing obtenue après la cuisson et le tamisage des fruits.

Découvrez les secrets de la texture parfaite

La clé pour atteindre la texture idéale de la pâte de coing est la cuisson. Il faut veiller à cuire la pâte à un rythme lent et constant pour permettre au sucre de caraméliser sans brûler. Une autre astuce consiste à bien remuer pendant la cuisson pour éviter que la pâte n’accroche et brûle. Une fois cuite, étalez la pâte sur une surface bien huilée ou recouverte de papier sulfurisé et aplatissez-la à l'épaisseur désirée avant de la laisser sécher.

Variations sur un thème traditionnel

Bien que la recette traditionnelle de la pâte de coing soit déjà délicieuse, n’hésitez pas à l’adapter selon vos goûts. Ajoutez des épices comme la cannelle, l'anis étoilé, ou même un peu de zeste d'orange pendant la cuisson pour une touche d’originalité. Vous pouvez également enrober les morceaux de pâte de sucre cristallisé ou de chocolat fondu pour une version encore plus gourmande.

FAQ

1/ Comment choisir les meilleurs coings pour la pâte ?

Optez pour des coings bien fermes et sans marques de pourriture. Ils doivent avoir une belle couleur jaune et un duvet fin sur la peau.

2/ Peut-on réduire la quantité de sucre dans la recette ?

Il est possible de réduire le sucre, mais cela affectera la texture et la conservation de la pâte. Pour une version moins sucrée, assurez-vous d’utiliser des coings bien mûrs et naturellement doux.

3/ Combien de temps faut-il pour que la pâte de coing sèche ?

La durée de séchage peut varier de quelques jours à une semaine, en fonction de l'épaisseur de la pâte et de l'humidité ambiante.

4/ Cette pâte de coing se conserve-t-elle longtemps ?

Correctement séchée et stockée dans un endroit frais et sec, la pâte de coing peut se conserver plusieurs mois.

5/ Existe-t-il des variantes de cette recette ?

Oui, vous pouvez incorporer d'autres fruits comme des pommes ou des poires pour créer des variantes de cette recette.

La pâte de coing est plus qu'une simple gourmandise, c'est un voyage dans le temps qui rappelle les après-midis chez grand-mère. Avec sa préparation simple et ses possibilités infinies de personnalisation, cette confiserie traditionnelle continue de captiver les palais. Lancez-vous dans la confection de ce trésor culinaire et redécouvrez pourquoi la pâte de coing reste une douceur incontournable dans nos cuisines.

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés